Une autre révélation avec le haricot ‘Kahnawake Mohawk’

L’an passé, j’ai écrit sur ces haricots (voir un de mes aliments chouchous au jardin)

Cette année, j’ai laissé un certain nombre de gousses sécher sur les plants. Il y a quelques jours, j’ai fait mon premier test de les consommer sous forme de légumineuses. Les autres années, je mangeais presque toutes les jeunes gousses (style haricots verts que je faisais cuire à la vapeur) et j’en gardais quelques unes sur les plants pour avoir des semences.

J’ai d’abord ouvert les gousses pour obtenir ces jolies graines

 

puis, je les ai immédiatement cuites dans l’eau. Wow ! Un goût frais, doux qui ressemble à celui du haricot blanc.

Longues à cuire (tout comme les autres légumineuses sous la forme séchée…), j’ai refait le test en les trempant toute une nuit. Un peu moins d’une heure et elles étaient bien cuites (grosse différence, plus que la moitié du temps de cuisson en moins et également en électricité…). Je viens d’en manger sans rien leur ajouter (car j’aime le goût) et cela m’impressionne. Je vous écris donc, car je trouve que cette légumineuse est une championne !

Le haricot « Kahnawake-Mohawk », une variété plus que centenaire, est ultra simple à cultiver. Il peut donc se manger sous forme de légume vert et ce que l’on a pas récolté peut alors être utilisé plus tard en saison comme une légumineuse (pas de gaspillage) et pour se faire facilement des réserves pour resemer (vive l’autonomie). Ce plant est grimpant (moins de surface au jardin) et il est super productif ! Et en matière de nutrition, puisque c’est une légumineuse, voilà une mine d’or en protéines, fibres, minéraux, etc.

Écologique, local, biologique et nutritif, ce haricot est une perle à cultiver…

Julie

juliebriere.com

%d blogueurs aiment ce contenu :