Plants de patate douce japonaise et de gingembre dans mon salon

Bonjour!

Ça fait du bien d’être allée au jardin et de vous écrire!☺

Je vous raconte d’abord ce que j’ai retrouvé dans le fond de mon armoire il y a quelques mois… mes rhizomes-mères de gingembre bio récoltés en septembre 2018! Ils étaient durs et ratatinés mais ils avaient de long germes. (Pour ceux qui ne sont pas au courant de ma découverte précédente avec ce rhizome, voir cet article en cliquant ici.)

J’ai planté ces rhizomes «super héros» dans du terreau. Les voici aujourd’hui:

Plants de gingembre

Plants de gingembre

En général, je débute la culture des futurs jeunes gingembre au mois de mars. (Cliquer ici pour voir comment je fais.) Ceux-ci auront une bonne longueur d’avance! J’en ai tellement fait en 2018 qu’il m’en reste encore au congélateur. Ce fut une excellente nouvelle de constater qu’après 15 mois au froid ils sont tout aussi délicieux! C’est vraiment, vraiment, toute une joie pour moi de sortir ces petits trésors, de les râper, d’en humer l’odeur et de les ajouter à mes recettes, potages et récemment dans une crème-dessert au potiron. Sublime!

Sur le rebord de ma fenêtre, mes plants de gingembre côtoient un plant de patate douce japonaise. Ce qui donne un look exotique et tropical à mon salon. L’été dernier j’avais demandé à ma grande amie qui venait me visiter de m’apporter des patates douces japonaises bio. Ces patates à la peau violacée et à la chair blanche sucrée m’avaient laissé un doux souvenir. Il n’y a plus d’endroits dans mon coin pour en acheter. Or, elle en trouve chez Avril sur la Rive-sud de Montréal. Cependant, il n’y en avait pas la fois qu’elle y est allée. Elle a alors décidé de m’offrir une vieille patate douce japonaise qui avait commencé à germer afin que je la plante pour en faire l’expérience. Ce qui fut chose faite avec son aide. Nous étions en juillet, donc trop tard pour former des patates. Par contre, elle a fait de belles feuilles, qui semblerait-il, sont comestibles, mais je n’ai pas encore été inspirée à les goûter. Il est aussi possible de couper les tiges et de les placer dans l’eau afin de partir de nouveaux plants. J’ai donc décidé de la rentrer avant le gel. La voici:

Plant de patate douce japonaise

Plant de patate douce japonaise

Une magnifique plante intérieure! Que je vais transplanter au jardin au printemps prochain.

Et puis avec le beau soleil, la douce température et la neige ayant presque disparu, je suis allée récolter sous les tiges séchées…

Tiges de topinambours en hiver

Tiges de topinambours en hiver

Topinambours

Topinambours fraîchement récoltés

de beaux topinambours pour le souper. Yé!

Julie
juliebriere.com

Navigation des articles

%d blogueurs aiment ce contenu :