Étiquette : Houmous

Ma tartinade d’haricots blancs style houmous

 

Elle est douce, facile et rapide à faire.  L’été, j’utilise les haricots blancs cannellini en conserve.  En d’autres temps de l’année, j’utilise aussi les haricots secs Great Northern. En ce moment, je viens d’accompagner la tartinade d’une bonne tranche de pain, de poivron rouge et de légumes de mon jardin (un zucchini et une tomate…), c’est délicieux !

 

INGRÉDIENTS : Pour 1 grosse portion

200 ml (ou ½ conserve)  d’haricots blancs cannellini biologiques en conserve sans sel ajouté (avec algues kombu) rincés OU d’haricots Great Northern biologiques cuits*

15 ml (1 c. à soupe)       de tahini de sésame équitable et biologique

15 ml (1 c. à soupe)       de jus de citron frais biologique

15 ml (1 c. à soupe)       d’huile d’olive vierge extra biologique

5 ml (1 c. à thé)             de moutarde jaune au curcuma crue biologique (préparée avec du vinaigre de cidre, j’ai utilisé la marque Maison Orphée)

1.5 ml (¼ à thé et plus)  d’herbamare® original biologique (sel de mer combiné à des légumes et des fines herbes bio )

 

PRÉPARATION :

J’ouvre la conserve et je verse les haricots dans une passoire pour les rincer sous l’eau.  Sinon, je mesure les haricots Great Northern cuits.

Je les transfère ensuite dans un contenant assez haut et étroit pour l’utilisation d’un mélangeur à main (ou pied mélangeur…).

J’ajoute tous les autres ingrédients et les mélange un peu à l’aide d’une cuillère.  Puis, j’actionne le mélangeur à main en le déplaçant de haut en bas jusqu’à consistance lisse et crémeuse.  Je rebrasse un peu avec ma cuillère et je transvide la tartinade dans un bol.  C’est prêt !

Olivier aime la tartinade et même sa chienne Kiki qui lui lèchera les doigts plusieurs fois !

Julie

juliebriere.com

* La veille au soir, je trie et rince les haricots secs Great Northern.  Puis, je les verse dans un grand bol en céramique (style saladier) et recouvre les haricots d’environ 3 fois leur volume en eau froide.  Je place finalement une assiette sur le bol pour protéger le tout et je laisse tremper toute la nuit.

Le lendemain matin, je verse les haricots dans une passoire et les rince plusieurs fois sous l’eau avant de les faire cuire dans une grande casserole recouverte d’environ 3 fois leur volume d’eau froide (non chlorée).

Je porte à ébullition, puis je baisse le feu pour laisser mijoter.  Durant les premières minutes d’ébullition, j’écume (j’enlève la mousse blanche qui se forme à la surface) à l’aide d’une cuillère.  Je brasse régulièrement durant la cuisson.  Les haricots sont suffisamment cuits lorsque je peux les écraser très facilement entre mes doigts ou à l’aide d’une fourchette (environ 1h).  Je les rince finalement sous l’eau froide (avec la passoire).  Les haricots sont prêts pour la recette.  Le surplus est placé au réfrigérateur dans un contenant hermétique de verre.

 

%d blogueurs aiment ce contenu :